Le Festival d'Avignon 2019, toujours plus accessible

Quelle accessibilité pour l'édition 2019 du Festival d'Avignon qui a lieu du 4 au 23 juillet et a pour thème " Désarmer les solitudes ". Focus sur les spectacles à ne pas manquer !

7 juillet 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

« Désarmer les solitudes » est le thème de l'édition 2019 du Festival d'Avignon, qui interroge sur la place de l'autre, les « multiple-s », l'exil, l'histoire, l'Europe, l'universel… Des questions urgentes. Par le théâtre, la danse, la musique à travers des récits antiques : l'Odyssée d'Homère, l'Enéide de Virgile, l'Orestie d'Eschyle, des textes classiques : Blanche Neige, Phèdre de Racine, Pelléas et Mélisande de Maeterlinck, Alice de Caroll, et des créations contemporaines, d'autres odyssées, avec pour certaines de tout jeunes metteurs en scène comme Clément Bondu, Maëlle Poésy, Julie Duclos, Tommy Milliot : une quarantaine de spectacles venus du monde entier, en plusieurs langues, apportent des questions, des réflexions et des pistes de réponses.


La nouvelle application mobile du festival, accessible sur tablette et téléphones portables (iOS et Android), donne des informations sur les spectacles, les accès, les parcours…, permet de se géolocaliser, d'être informé des événements à venir, quand des places de spectacles sont remises à la vente…

Une information handicap dédiée

Le Festival d'Avignon poursuit son souci d'une meilleure accessibilité des lieux et des spectacles, « une exigence de démocratie culturelle et d'élargissement des publics », avec une rubrique dédiée.


Les spectacles naturellement accessibles sont bien indiqués :
Spectacles de danse, visuels ou sans paroles pour les personnes sourdes ou malentendantes : Oskara, A Leaf, Multiple-s, Outwitting the Devil, Autobiography mais aussi surtitrés parce qu'en langue étrangère : Le Présent qui déborde – Notre Odyssée II, La Maison de thé, Outside, Ordinary People, Histoire(s) du théâtre II, Granma. Les Trombones de La Havane, ou grâce à des lunettes connectées : Architecture et L'Amour vainqueur (lire paragraphe suivant). Deux salles sont équipées de boucles magnétiques : le Théâtre Benoit XII et la FabricA,

Spectacles de texte mais aussi concerts, lectures et émissions de radio pour les spectateurs aveugles et malvoyants : Architecture, Pelléas et Mélisande, Phèdre !, Le reste vous le connaissez par le cinéma, La Brèche. Une séance de la nouvelle création du directeur du Festival, Olivier Py, L'Amour vainqueur, sera audiodécrite le 12 juillet à 20h par Accès Culture. Priscillia Desbarres explique : « Le procédé permet d'enrichir l'écoute et de nourrir l'imagination des personnes aveugles et malvoyantes, qui perçoivent naturellement le texte et l'interprétation des comédiens. Elle consiste à transmettre des informations sur la mise en scène, les décors, l'attitude des comédiens, leurs costumes et leurs déplacements pendant les temps de silence des comédiens ou des chanteurs à l'opéra. » La représentation sera précédée d'une découverte tactile du décor. Des feuilles de salle en braille et gros caractères seront aussi disponibles.

Des places sont réservées pour les personnes à mobilité réduite, mais certaines salles ne sont pas accessibles (Théâtre Benoit XII, Gymnase du lycée Saint-Joseph et Les Hivernales-CDCN d'Avignon). Des plans indiquent les places de parking PMR (parking.handicap.fr) et un service de transport spécialisé est disponible, sur justificatif (tcra.fr ou 0 800 456 456). Les allocataires de l'AAH (Allocation adulte handicapé) bénéficient de tarifs réduits, et certains de ces événements sont gratuits : spectacles, conférences, émissions de radio… Sans oublier le spectacle dans la rue !

Un surtitrage avec des lunettes connectées

Nouveauté de cette année, un service de surtitrage individuel multilingue est proposé pour plusieurs spectacles et à certaines dates en anglais, formidable pour les spectateurs étrangers, notamment ceux qui sont sourds ou malentendants : Nous, l'Europe, banquet des peuples, La maison de thé, Points de non-retour (Quais de Seine). Deux d'entre eux sont aussi surtitrés en français à une douzaine de dates, pour les personnes sourdes et malentendantes : Architecture et L'Amour vainqueur. Ce service est proposé par la société Panthea : le spectateur muni de lunettes connectées en réalité augmentée peut choisir la langue du surtitrage mais aussi la position du texte, la taille des caractères, afin de lire le texte tout en profitant pleinement du spectacle, sans devoir dévier son regard. Elles sont compatibles avec des lunettes de vue. Le prêt est gratuit pour les personnes déficientes auditives mais il faut les réserver, après avoir pris son billet, auprès du service Accessibilité.


Pour toute information, un mail dédié : accessibilite@festival-avignon.com

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.