Financer l'autonomie d'ici 2030, le CNSA rend sa copie

Comment financer la politique de soutien à l'autonomie à l'horizon 2030 ? Désormais pilote de la 5e branche dédiée, la CNSA a rendu sa copie le 22 mars 2021. 99 pages pour dessiner une "utopie atteignable" pour les personnes âgées et handicapées.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Désormais pilote de la nouvelle 5e branche de la Sécurité sociale (article en lien ci-dessous) depuis le 1er janvier 2021, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a remis au parlement, le 22 mars 2021, ses propositions pour assurer le financement de l'accompagnement des personnes âgées dépendantes et handicapées. Elle était invitée à rendre un avis et des recommandations sur les pistes de financement de la politique de soutien à l'autonomie à l'horizon 2030 (cf. article 33 de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2021). 99 pages qui assurent que cette « utopie » est « atteignable » (rapport complet en lien ci-dessous).

Quels enjeux ?

Elle dresse la liste des « enjeux contemporains » :
• Egalité des droits et des chances tout au long de la vie.
• Convergence des politiques à destination des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, visant en particulier à faire disparaître les barrières d'âge.
• Modèle domiciliaire d'accompagnement des personnes pour transformer les établissements qui le souhaitent en domiciles regroupés (article en lien ci-dessous sur l'habitat inclusif).
• Nécessité d'un élargissement du périmètre traditionnel de la protection sociale à l'ensemble des politiques publiques concernées : cohésion des territoires, logement, économie pour apporter un soutien au secteur médico-social et mobiliser une large capacité d'investissement, sans omettre l'enjeu sous-jacent qu'est le numérique, afin d'accompagner la transformation de nos réponses, offre de services et métiers.
• Représentation des personnes, les « intéressés », dans la gouvernance de la branche par l'association de l'ensemble des parties prenantes au niveau national et territorial.
• Investissement dans des modalités de pilotage moderne, animation, accompagnement, évaluation et contrôle au niveau national et pilotage partagé au niveau territorial associant président du conseil départemental, préfet, directeur général de l'Agence régionale de santé et CNSA, et mise en place de conférences pour l'autonomie.

Pour aller plus loin, des commissions spéciales seront constituées lors de la prochaine séance de son Conseil le 22 avril 2021.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.