Grand débat: avec un handicap mental, ils prennent la parole

A l'occasion du Grand débat national, L'Arche veut faire entendre la voix des invisibles lors d'un débat " adapté " réunissant des personnes avec un handicap mental. Leurs contributions seront ensuite portées sur le site dédié.

16 février 2019 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

Le Grand débat national propose de recueillir la parole des Français. De tous les Français, vraiment ? L'Arche, qui anime à travers le monde des lieux où vivent et travaillent ensemble des personnes adultes en situation de handicap mental et les salariés ou volontaires qui les accompagnent, a donc décidé, en partenariat avec le Cercle Vulnérabilités & Société, d'organiser un débat le 25 février 2019 à Paris.

La voix des invisibles

L'association veut ainsi « faire entendre la voix de ceux qui sont rarement écoutés » sur les thèmes de la démocratie, la citoyenneté et la transition écologique. Les personnes avec une déficience intellectuelle font en effet partie de ces « invisibles » qui ont peu l'occasion de faire valoir leurs arguments sur les questions de société. « Ce sont pourtant des citoyens comme les autres qui, par les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien mais aussi par la singularité de leur point de vue, peuvent contribuer à faire progresser l'ensemble de la société en apportant des idées novatrices », assure L'Arche.

Un débat adapté

Pour que tout le monde puisse comprendre les questions et s'exprimer, elle proposera une organisation du débat adaptée au handicap mental via des pictogrammes, photos et gestes. Les échanges auront d'abord leur lieu en petits groupes homogènes avec des animateurs spécialisés et seront ensuite suivis d'une restitution et d'un débat en assemblée. L'objectif ? Parvenir à une liste de propositions concrètes qui seront ensuite déposées sur le site internet du Grand débat national. Rendez-vous le lundi 25 février 2019 de 18h30 à 20h30 au Village Saint-Michel (31 rue Olivier de Serres 75015), un lieu unique regroupant plusieurs structures médico-sociales (dont deux gérées par L'Arche), un EHPAD et des logements sociaux. Toutes les associations du Village sont invitées à y participer.

La parole au handicap

Pour permettre à tous de participer à cet audit collectif, APF France handicap a, de son côté, mis en ligne une plateforme participative afin de faire remonter les revendications des 12 millions de personnes concernées par un handicap, qui contient 5 propositions dédiées (article en lien ci-dessous). Lancé le 15 janvier, le Grand débat national en est à mi-parcours puisque le site est ouvert jusqu'au 18 mars. 850 000 contributions y ont déjà été déposées tandis que plus de 6 000 réunions sont programmées dans toute la France (dont 2 500 ont déjà eu lieu).

Et après ?

Ces doléances seront ensuite collectées et analysées. 18 conférences citoyennes régionales (une par région métropolitaine et cinq pour l'Outremer) se tiendront au cours des week-ends des 15 et 16, 22 et 23 mars, regroupant des citoyens tirés au sort par génération aléatoire de numéros de téléphone. Un débat aura ensuite lieu au parlement au début du mois d'avril. Le gouvernement pourra alors préparer les prochaines étapes et prendre les premières décisions avant la mi-avril, comme annoncé dans la lettre aux Français publiée le 13 janvier.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.