Prix télécoms 2022 : un appel aux talents de l'accessibilité

L'accessibilité du numérique encore à la traîne ? Pour tenter de "cracker les codes", le secteur consacre la 6e édition de son Prix télécoms innovations à l'accessibilité comme vecteur d'inclusion. Jusqu'au 30 septembre 2022 pour postuler !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Louis Braille, inventeur du braille, le « premier codeur de tous les temps », pourrait-il inspirer les cracks de la télécommunication ? Après l'environnement, les jeunes et la culture, place à l'accessibilité comme vecteur d'inclusion… Le Prix télécoms innovations, décerné par la Fédération française des télécoms (FFT), revient après une éclipse de deux ans due à la crise sanitaire pour une sixième édition en partenariat avec Google et Samsung, sous la houlette du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH). Il entend « démontrer l'impact social et environnemental positif du numérique ».

Faire émerger des solutions nouvelles

Les partenaires se disent « conscients des nombreux enjeux qui se jouent autour d'un numérique accessible à tous, que ce soit en matière d'éducation ou de divertissement, dans un contexte professionnel ou personnel, ou tout simplement pour accéder aux services publics en ligne ». Cet appel à projets vise à faire émerger des solutions nouvelles. Pour Liza Bellulo, présidente de la FFT, « il s'agit, en 2022, d'intégrer la question du handicap dans nos services », en transposant l'Acte européen de l'accessibilité qui exige que certains produits et services soient accessibles aux personnes en situation de handicap et sur lequel la France, comme 23 autres pays de l'Union, a été rappelée à l'ordre en juillet 2022 (article en lien ci-dessous).

Un droit non négociable

Dans ce contexte, Jérémie Boroy, président du CNCPH, se « réjouit que les acteurs du numérique s'emparent avec force de l'impératif d'accessibilité ». Mais « las d'entendre le même discours depuis 25 ans » et déplorant des sites publics toujours pas aux normes, il martèle que « l'accessibilité n'est plus négociable ». Il voit dans ce prix un « signal important envoyé aux entrepreneurs et designers des solutions innovantes pour qu'elles soient systématiquement orientées vers l'objectif d'autonomie ». Il rappelle que « l'accélération des solutions numériques, pas toutes aux normes, creuse un fossé encore plus grand entre les consommateurs et les personnes handicapées ». Or « c'est lorsque l'accessibilité n'a pas été anticipée que la correction coûte le plus cher », fait valoir Stéphane Gaillard, directeur de l'Institut national des jeunes aveugles à Paris, qui milite auprès des développeurs pour qu'ils adoptent ce « réflexe dès qu'ils commencent à coder ».

En 2016, déjà, trois innovations avaient été récompensées sur le thème de l'accessibilité des personnes sourdes et malentendantes : l'application « speech-to-text » avec le projet Rogervoice, une solution d'aide auditive basée sur la reconnaissance vocale avec le projet Ives et un détecteur de mouvements 2D/3D pour la traduction de la langue des signes avec le projet Sequeris. Pour tenter de bouger les « codes », de nouveaux talents sont donc mis à contribution en 2022… 

Comment candidater ?

• Les candidats (entreprises, développeurs, associations, chercheurs ou laboratoires par exemple) devront présenter un projet, une solution, un prototype ou un service innovant sur le thème du numérique accessible. Ce projet peut être destiné à l'ensemble des publics ou se concentrer sur un public spécifique. Il doit également être reproductible ou diffusable dans plusieurs territoires.

• Chaque candidature doit contenir un pitch vidéo de trois minutes, une synthèse du projet en 3 500 signes et devra être accompagnée d'un dossier visant à prouver la pertinence du projet, ainsi que sa pérennité dans le temps.

• Les lauréats bénéficieront d'une dotation financière et du don d'équipements électroniques pour poursuivre le développement de leur projet, ainsi que d'une visibilité accrue auprès de l'ensemble des acteurs de leur écosystème. Ils seront annoncés à l'automne 2022.

• La sélection s'effectuera sur dossier par un jury composé de professionnels des télécoms et du numérique, ainsi que de représentants du monde associatif. La démonstration d'un prototype ou d'un concept défini est l'un des points clefs de la sélection.

• Les dossiers sont à envoyer par mail à telecomsinnovations2022@fftelecoms.org  avant le 30 septembre 2022 (règlement complet en lien ci-dessous).  

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.