Postulez sur Hello Handicap Postulez sur Hello Handicap Postulez sur Hello Handicap

Exclusion scolaire, l'Unapei lance un appel à témoins

marentree.org, c'est le nom de la plateforme lancée par l'Unapei. Elle a pour objectif de donner la parole aux parents d'enfants en situation de handicap qui sont exclus des bancs de l'école et vise à recenser les besoins.

27 août 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

L'Unapei, association qui milite pour l'accès des enfants handicapés à l'éducation, lançait le 9 août 2019 une plateforme sur internet visant à récolter des témoignages de parents sur la "réalité de parcours éducatif et scolaire" de leurs enfants. Depuis, les témoignages ont afflué. « Anouk n'a pas de place au collège en classe ULIS pour septembre, expliquent les parents d'Anouk, 12 ans. L'inspection académique vient de nous informer qu'elle etait sur liste d'attente. Donc Anouk doit rester en dispositif ULIS primaire. Nous savons que 'liste d'attente' veut dire juste elle n'aura pas de place avant septembre 2020. » « Mon fils a été exclu de l'école dès le CE1, se désole celui d'Antoine, 17 ans. Ma bataille dure depuis presque 10 ans, je n'ai toujours pas de solution. J'ai presque tout tenté à part une grève de la faim... »

Exclusion et de perte de chance ?

La plateforme, marentree.org, a pour objectif de "donner la parole aux parents d'enfants en situation de handicap et leur permettre de mettre en lumière la réalité du parcours éducatif scolaire de leur enfant, souvent source d'exclusion et de perte de chance", affirme l'Unapei dans un communiqué. "Cette année encore, pour la rentrée scolaire, des milliers d'enfants en situation de handicap sont exclus des bancs de l'école", regrette l'Unapei. "Cette plateforme vise à recenser les besoins", explique Sonia Ahehehinnou, porte-parole de l'Unapei. "Le gouvernement a mis en place des projets d'amélioration avec lesquels nous sommes en phase, mais il faut que toutes les actions menées soient cohérentes".

Appel à témoins

L'Unapei entend ainsi collecter des témoignages de toutes les personnes qui peuvent être touchées par le sujet : les parents, donc, mais aussi "les personnels de l'Education nationale, personnels médico-sociaux, ainsi que des parents d'enfants non-handicapés qui ont dans leurs classes des enfants en situation de handicap", énumère la porte-parole de l'Unapei. Son objectif : "Zéro enfant privé de rentrée".

L'inclusion scolaire des enfants handicapés "avance à pas lents", soulignait le député (PCF) de la Seine-Maritime Sébastien Jumel dans un rapport parlementaire remis le 18 juillet. La loi du 11 février 2005 pose pourtant le droit pour chaque enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier. A la rentrée 2018, plus de 340 000 enfants handicapés étaient scolarisés en milieu ordinaire et près de la moitié disposaient d'un accompagnement humain.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.