Vidéo : dans la peau d'un malvoyant, parcours chaotique!

Se glisser dans la peau d'une personne déficiente visuelle pour comprendre ses difficultés, c'est le but de la vidéo "Parcours du malvoyant", initiée par l'Unadev. Son credo : "Passons ensemble au niveau supérieur : civisme, bienveillance, inclusion

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« Et si aujourd'hui on abordait le monde tel un malvoyant ? » C'est l'expérience que propose l'Union nationale des aveugles et déficients visuels (Unadev) et le media social Demotivateur, via une vidéo publiée sur Facebook qui illustre le véritable « parcours du malvoyant » d'un jeune homme pour se rendre à un entretien d'embauche « sans les yeux » (en lien ci-dessous). Une femme qui le bouscule car elle a le nez sur son téléphone, des poubelles, des travaux, des trottinettes électriques... Les obstacles sont nombreux. Sans parler du digicode non accessible à l'entrée de l'entreprise. Sera-t-il à l'heure pour son rendez-vous ? Réponse en 1mn30...

L'observateur devient acteur

Une caméra subjective, un compte à rebours, des cibles à éviter, une jauge d'énergie qui s'épuise à chaque incivilité ou obstacle barrant la route du héros et se remplit en cas d'actes de bienveillance... Ce parcours prend des allures de course contre la montre et s'inspire d'un jeu vidéo. A travers cette campagne de sensibilisation, l'association invite le grand public, et notamment les 18-45 ans, à se mettre littéralement à la place des personnes déficientes visuelles. Pour ce faire, elle a utilisé la technique du POV (point of view, en français point de vue) qui permet à l'internaute de ressentir les émotions du protagoniste pour comprendre ses difficultés. Ultime « épreuve » pour passer au niveau supérieur : faire preuve de civisme et de bienveillance à l'égard des mal et non-voyants.

Manque d'accessibilité

Autre enjeu : mettre en lumière le manque d'accessibilité des villes, qui ébranle l'autonomie de certains citoyens. Selon une étude Ifop, rendue publique par l'association APF France handicap le 29 janvier 2020, 9 Français sur 10 éprouvent des difficultés à se déplacer en raison d'infrastructures insuffisamment accessibles (article en lien ci-dessous). Un constat inquiétant pour les associations auquel il est « plus que temps » de mettre fin, pour le bien de tous. Leitmotiv : « Tous concernés ».

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.