Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante

Un poney d'équithérapie à bord d'une voiture sans permis

Pour aller à la rencontre d'enfants handicapés avec son poney, une éducatrice a aménagé sa voiture sans permis pour lui permettre de monter à l'avant. Un contrôle routier plutôt singulier...

23 novembre 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Pour promouvoir les bienfaits de l'équithérapie, certains sont prêts à tout. Des policiers peuvent en témoigner : en plein contrôle routier, ils ont interpellé une femme au volant d'une voiture sans permis avec un drôle de passager à l'avant : un poney !

En visite chez des enfants handicapés

"On voit de tout dans ce métier !", a commenté à l'AFP un porte-parole de la police nationale, expliquant que les policiers menaient un "contrôle routier classique de téléphone au volant" le 21 novembre 2019 entre La Ciotat et Marseille lorsqu'ils ont vu passer un drôle d'attelage. "Le poney blanc était confortablement installé à l'avant", raconte le policier. La photo de l'animal a été postée sur le compte Twitter de la police nationale des Bouches-du-Rhône: @policeNat13. La conductrice, une jeune femme, a expliqué aux policiers qu'elle était en train de passer son permis pour transporter légalement son animal, qu'elle emmène en visite chez des enfants handicapés dont elle est l'éducatrice. "Cette dame, très gentille, a parfaitement aménagé sa voiture sans permis en mini-van", a indiqué le policier, "le poney rentre par l'arrière et ressort par la portière avant droite".

Cheval, vecteur de soins

La police a vérifié les dires de la jeune femme et a pu confirmer son activité de rééducation motrice fonctionnelle, ainsi que le fait qu'elle soit en formation pour obtenir le permis de conduire, et a décidé de ne pas la verbaliser. Le poney, âgé d'un an, est en très bonne santé, a ajouté la police.

Le cheval est "reconnu comme un vecteur de soins, d'inclusion et de mieux-être indiscutable", affirme l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE). Confiance et estime de soi, épanouissement, autonomie, socialisation… En plein essor, la médiation équine offre de nombreux bienfaits tant sur le plan physique que psychique. Et, à l'occasion, offre aussi de jolis sourires…

© Twitter @policeNat13

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.