Agefiph : un budget 2021 pour accompagner la relance

491,3 millions d'euros, c'est le montant du budget de l'Agefiph en 2021, stable pour faire face à la crise. Quelques axes prioritaires sont privilégiés : compensation, alternance, formation, maintien dans l'emploi, soutien aux référents handicap...

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

491,3 millions d'euros, c'est le budget de l'Agefiph annoncé pour 2021. Pour ses administrateurs, qui l'ont voté le 21 décembre 2020, il est « résolument tourné vers la mobilisation des entreprises et le soutien des personnes en situation de handicap ». Quatre priorités sont définies : la formation et l'alternance, le maintien dans l'emploi, la mobilisation des entreprises et l'accès simplifié aux aides financières.

Des perspectives stables

En 2020, le budget de ce fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé s'élevait à 521,8 millions mais il n'est pas pour autant « revu à la baisse », répond l'Agefiph qui explique que le delta vient de la diminution de l'enveloppe dédiée à la réforme des EA (entreprises adaptées) qui passera de 50 à 25 millions entre 2020 et 2021 au motif qu'une partie de celle de 2020 n'a pas été consommée. L'Agefiph précise que ce budget a été travaillé sur une « hypothèse de taux de collecte -c'est à dire le montant de la contribution des entreprises qui ne respectent pas l'obligation d'emploi de 6 %- stable » en 2021, permettant de surfer sur un « plateau » après des années de baisse successive. Malgré une situation économique globale dégradée liée à la pandémie, il n'y a donc pas d'alerte sur les moyens déployés. Face à l'impact de cette crise sur l'emploi des personnes handicapées, l'Agefiph assure se « mobiliser ». 

Mesures exceptionnelles jusqu'à fin février 2021

Le budget à venir intègre ainsi la poursuite des mesures exceptionnelles proposées par le fonds jusqu'au 28 février 2021 avec une enveloppe de plus de 4,9 millions d'euros (article en lien ci-dessous). Il prévoit également une hausse du niveau de mobilisation de l'offre de compensation (+ 1 % par rapport à 2020 mais + 10 % par rapport aux engagements 2020), l'augmentation des financements à destination des dispositifs d'emploi accompagné (+ 2 millions d'euros par rapport à 2020) et de ceux dédiés au Plan investissement dans les compétences pour les entreprises adaptées (PIC EA) (+ 2,5 millions d'euros par rapport à 2020). Enfin, « l'accent sera mis particulièrement sur la mobilisation des acteurs du maintien dans l'emploi, notamment dans les entreprises menacées par la crise économique, en déclenchant des accompagnements précoces pour limiter les ruptures professionnelles », explique l'Agefiph. 

Cap sur la formation et l'alternance

Ce budget fait également la part belle aux Ressources handicap formation (RHF), désormais opérationnelles dans toutes les régions. Elles appuient les organismes et financeurs de la formation afin d'accélérer la transformation du secteur, de le rendre « plus inclusif » et de concourir à la professionnalisation des référents handicap des CFA (centres de formation des apprentis) et des organismes de formation. 4,2 millions d'euros sont dédiés à ce secteur, soit une hausse de 26 % par rapport à 2020. En parallèle, dans la lignée du plan France relance mis en œuvre par le gouvernement, l'Agefiph réaffirme que « l'alternance reste une priorité ». Les aides financières aux entreprises pour tout maintien ou recrutement dans le cadre d'un contrat de professionnalisation ou d'apprentissage sont maintenues sur l'ensemble des territoires (21,3 millions d'euros). 

Soutien aux entreprises

2021 inscrit par ailleurs la poursuite de la montée en charge des services à destination des entreprises, soit une augmentation de 4 % (17,2 millions d'euros) du budget consacré à la mobilisation du monde économique et social. L'Agefiph a développé un module d'appui à la professionnalisation destiné aux référents handicap et une offre de service spécifique aux entreprises de plus de 250 salariés (article en lien ci-dessous). Les Universités du réseau des référents handicaps (URRH) sont prévues les 29 et 30 mars à Lyon (ou en distanciel). Objectif ? Inviter l'ensemble des acteurs du handicap en entreprise à réfléchir aux réponses appelées par la crise économique et sociale actuelle. 

Un budget à ajuster ?

En 2021, l'Agefiph promet un accès en ligne pour la majorité de ses aides financières. Elle poursuivra également son engagement aux côtés de la Caisse des dépôts et de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) pour enrichir la plateforme www.monparcourshandicap.gouv.fr (article en lien ci-dessous), un espace unique qui rassemble infos et services en matière d'emploi et de handicap. Enfin, le budget innovation-expérimentation progresse de près de 30 % (soit 1,3 million supplémentaires).

Face aux besoins croissants « qui pourraient se faire jour au cours des prochains mois », un budget rectificatif pourrait être décidé au premier semestre 2021, notamment en allant puiser dans les fonds propres de l'Agefiph qui peuvent « servir de variable d'ajustement ». Pour Malika Bouchehioua, sa présidente, « les incertitudes liées à la situation économique conduiront l'association à surveiller de très près la réalisation de son budget », qui pourra être « ajusté » au besoin.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.