Violences femmes : 116 016, un n° d'appel unique en Europe

La Commission européenne annonce l'introduction d'un numéro d'assistance téléphonique européen commun destiné aux femmes victimes de violences, le 116 016. Il sera accessible selon les dispositifs nationaux proposés par chaque pays.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Ce vendredi 25 novembre 2022, c'est le Black Friday mais c'est surtout la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette année encore, le constat est plutôt « noir » ! Alors pour tenter de changer la donne, des initiatives voient le jour. Concrétisant une proposition datant de fin 2020, l'Union européenne annonce « l'introduction » d'un numéro d'assistance téléphonique, identique pour tous les pays membres : le 116 016. « Les femmes victimes de violence pourront l'appeler depuis toute l'Europe pour obtenir des conseils et un soutien », promet le communiqué. Il est gratuit, anonyme, joignable 24h/24 et 7j/7. Il s'inscrit dans le même souci d'harmonisation que le 112, numéro réservé aux appels d'urgence mis en place dans l'Union en 1999, aujourd'hui disponible dans une cinquantaine de pays.

A partir de quand ?

Reste à savoir quand le 116 016 sera réellement effectif pour les usagers... Aucune date n'est clairement définie, le communiqué de l'Union s'exprimant au « futur ». « La date limite à laquelle les Etats membres devront réserver ce numéro commun est fixée à fin avril 2023 », précise-t-il. A ce jour, 15* d'entre eux sur 27 se sont engagés à relier leur ligne d'assistance téléphonique nationale existante à ce numéro harmonisé. Mais, selon la Commission, la France ne figure pas sur la liste « pour le moment ».

Un numéro accessible ?

Dans ce triste tableau, on observe que les femmes en situation de handicap sont en première ligne. Le 116 016 sera-t-il alors accessible notamment aux personnes sourdes ou aphasiques (trouble de la parole) ? Interrogée par Handicap.fr, la Commission européenne apporte des précisions : « Il semblerait que cela dépende de l'État membre dans lequel la personne passe l'appel ». L'accessibilité dépend donc du service d'assistance téléphonique fourni au niveau national. En France, si elle rejoint les rangs, il pourrait s'agir du 3919 qui est accessible aux personnes sourdes via le sous-titrage, la LSF et la Langue française parlée complétée (article complet en lien ci-dessous).

L'UE ajoute que « la proposition comprend des dispositions permettant aux Etats membres de veiller à ce que les lignes d'assistance soient accessibles et répondent aux besoins spécifiques des personnes handicapées. Une fois adoptée, cette directive garantira l'accessibilité des services d'assistance téléphonique dans toute l'UE ».

Un constat « choquant »

L'Union est partie du constat suivant, qu'elle juge « inacceptable au 21e siècle ». « La violence contre des femmes se produit dans tous les pays. Les faits sont choquants ; dans l'UE et le monde, une femme sur trois a subi des violences physiques ou sexuelles. Aujourd'hui, une jeune fille sur cinq est victime d'abus sexuels. La violence en ligne est en augmentation, une jeune femme sur deux étant victime de cyber-violence à caractère sexiste », détaille la Commission, qui dit accorder cette année une « attention particulière à la violence à l'égard des femmes dans les zones de conflit, notamment en Ukraine, où les forces armées russes commettent des actes de violence sexuelle ».

* Liste des 15 pays engagés à ce jour : Chypre, Allemagne, Danemark, Estonie, Grèce, Espagne, Finlande, Croatie, Hongrie, Italie, Luxembourg, Portugal, Roumanie, Slovénie et Slovaquie

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.